Courageuse mais pas téméraire

Sur les conseils de ma belle-mère, je suis aujourd’hui allée dans une coutellerie pour acheter une arme défensive. Que peut faire une faible femme face à un agresseur humain ou pire … canin. J’avoue, la seule chose qui m’inquiète pour ce périple c’est de rencontrer un (ou plusieurs) chien errant mal intentionné. Le vendeur m’a proposé diverses joyeusetés  – en commençant par les plus chères : un shocker électrique, un émetteur à ultra-sons, une bombe au poivre, une bombe lacrymogène classique. J’ai opté pour le poivre car cela fonctionne pour les chiens et pour les humains (finalement on ne sait jamais) et ne demande pas forcément de toucher son assaillant.

N’ayant jamais mis les pieds dans une coutellerie je me suis aperçue qu’on y trouve aussi des trucs de filles comme des pinces à épiler, des ciseaux pour les ongles et des tas d’autre choses encore avec la possibilité de les essayer. Et oui on peut essayer ! A moins que l’on ne préfère les achats-loterie sous blister – alors là il vaut mieux aller chez son pharmacien.

A part cela l’entrainement continue :

  • Jeudi 17 mars : Montabé – Bonnelles AR (20 km)
  • Mardi 22 mars : Saint Rémy les Chevreuse – Les granges de Port-Royal AR (22 km et quelques petits dénivelés)

Le tout avec le sac en poids réel et pas de mal de jambes le lendemain.

Advertisements

3 thoughts on “Courageuse mais pas téméraire

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s