Estaing

 

Aujourd’hui reprise après la journée de repos. J’ai beaucoup moins mal. Pluie presque toute la journée et de plus en plus vers la fin, limite grêle par moments. L’étape est facile car on longe le Lot pendant un bon moment. Beaucoup de boue.

image

Je suis maintenant dans le pays d’Olt (Lot en français ancien). Trois chapelles/églises pendant le trajet : Église de Perse, Chapelle Saint Pierre, Église de Trédou. Toutes les trois différentes, toutes les trois intéressantes. J’aime ces visites d’église en chemin. Beauté architecturale alterne avec beauté des paysages. On ne s’ennuie jamais sur le chemin. Plus prosaïquement, après avoir apprécié la fraîcheur des églises par un temps caniculaire l’an dernier, j’apprécie cette année de m’y abriter de la pluie. J’ai marché seule presque toute la journée. En arrivant à Estaing (oui ce très beau bourg a un rapport avec Valéry Giscard), je marche avec une québécoise entre-aperçue la veille au couvent Le Malet. Nous logeons le soir au même endroit dans un donativo (institution religieuse ou particulier qui reçoit des pèlerins dans un contexte non commercial, on donne ce que l’ont veut). Dure soirée : après cette journée sous la pluie, on entre dans une grande bâtisse au centre d’Estaing où apparemment il n’y a pas de chauffage. L’Hospitalière nous amène dans un local crasseux pour étendre nos vêtements dégoulinants de pluie puis nous fait voir l’étendage dans la chaufferie. Un radiateur dans le premier dortoir traversé mais pas dans le nôtre : explication, il y a un chauffage par le sol (je ne le sens pas). On ne peut pas emmener les sacs dans les dortoirs mais il n’y a pas de panier pour rassembler ses affaires, les douches sont à peine chaudes et l’eau ne coule que si on appuie, la tablette au dessus du lavabo s’écroule dès que j’y pose ma trousse de toilette, difficile d’utiliser l’étendage de la chaufferie sans se salir et sans se casser la figure (mon linge ne sera pas sec le lendemain). On se doute qu’il n’y a pas de Wifi et le GSM ne traverse pas les murs :(. Repas frugal, ambiance tristounette. Heureusement nous sommes quelques uns à décider d’en rire. J’échange de lit avec un québécois qui ne peut pas monter sur le lit de dessus, peut-être qu’en hauteur il fera plus chaud ?

Le long du lot au petit matin avant qu’il ne pleuve

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s